Calculez votre lacune de prévoyance, demandez une comparaison entre les meilleures compagnies et commencez à construire votre 3ème pilier.


Que ce soit pour votre retraite, pour payer les études de vos enfants ou pour votre achat d’une maison, le troisième pilier est un outil fantastique qui vous permet d’atteindre vos objectifs sans aucun effort.




AVEZ-VOUS BESOIN D'AIDE ?

Découvrez nos meilleures suggestions concernant votre situation Lisez les suggestions d’approfondissement conçues pour votre profil.



MARIÉ / E


TRAVAIL: INDÉPENDANT / SALARIÉ(E)


LOGEMENT: PROPRIÉTÉ / LOCATION


ENFANTS





MOSTRA SUGGERIMENTI

Une information importante
La lacune de prévoyance est la différence entre les besoins déclarés et les couvertures sur lesquelles l’on peut effectivement faire foi. Pour un calcul précis, il est indispensable de procéder à une analyse de prévoyance. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Le décès est un sujet délicat, mais qu’il faut envisager le plus tôt possible. En cas de décès de l’un de ses parents (ou des deux), vos enfants percevraient les prestations d’orphelin du premier et du deuxième pilier, jusqu’à leur 18 année (ou leur 25 s’ils font des études). Mais ces prestations, souvent, ne sont franchement pas suffisantes et laissent les enfants en situation de difficulté économique. Grâce à une analyse de prévoyance, vous pouvez prévoir les scénarios possibles et prendre les mesures qui s’imposent pour offrir à vos enfants un avenir radieux.

Certainement. Si dans la famille, les deux conjoints exercent des activités lucratives, tous les deux peuvent souscrire un troisième pilier lié (3a). Ainsi ils auront la possibilité de profiter d’un avantage fiscal plus important. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Une bonne nouvelle
La loi prévoit que, à l’échéance de la première année en tant que indépendant, il est possible de retirer le capital accumulé à la caisse de pension. C’est l’inscription en qualité d’indépendant au bureau de l’AVS qui fait foi. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Le système de prévoyance suisse a été conçu de manière à ce que la plupart des travailleurs parviennent à percevoir le 60% de leur dernier salaire. Mais il s’agit de valeurs empiriques. Pour un calcul précis, il est indispensable de rédiger une analyse de prévoyance. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Bien sûr que oui. Presque toutes les assurances-vie, ainsi que le troisième pilier, peuvent être mises en nantissement et utilisé également comme instrument de crédit. En particulier, le troisième pilier est utilisé pour l’ammortissement indirect. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Il existe de multiples solutions pour couvrir le décès. En fonction du type d’hypothèque et d’amortissement, il est possible choisir une police à capital constant ou à capital décroissant. Par exemple, si vous effectuez régulièrement des amortissements, le meilleur choix serait d’avoir une police dans laquelle le capital de décès décroit au rythme de votre dette. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Aucun souci
En cas de faillite, vos assurances ne sont pas saisies et ne sont pas incorporées dans la masse de la faillite. De cette façon, les membres de votre famille sont protégés à 100%. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Une ultérieure protection
N’étant pas assujettis à la LPP, les travailleurs indépendants n’ont droit qu’aux prestations du premier pilier. Raison pour laquelle le fait de souscrire un troisième pilier pour couvrir le risque d’invalidité pourrait s’avérer être le bon choix. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Une invalidité à cause d’une maladie peut avoir des effets négatifs sur les économies familiales. Généralement, avec les couvertures prévues par la loi, nous ne sommes pas suffisamment assuré. Le troisième pilier permet de combler cette lacune, en apportant la sérénité pour surmonter des moments difficiles. Grâce à notre analyse de prévoyance, vous serez en mesure de décider s’il convient d’inclure ou non, dans votre troisième pilier, des couvertures en cas d’invalidité. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

L’effective disponibilité du capital
En cas de décès, les bénéficiaires de votre troisième pilier percevront immédiatement le capital stipulé, sans attendre le partage de la succession. En outre, si les bénéficiaires sont les héritiers légitimes, ils auront droit à la prestation même s’ils répudient la succession. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Comme ils ne travaillent pas, les enfants et les étudiants ne bénéficient pas de la couverture du deuxième pilier. C’est la raison pour laquelle ils seront considérés, en cas d’invalidité, comme des “invalides précoces” et ne bénéficieront donc que d’une prestation du premier pilier, représentant 133 % de la rente minimale complète, équivalant aujourd’hui à 1562.- CHF/mois. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Cela dépend des cas
D’après la loi, les travailleurs indépendants ne sont pas obligés d’adhérer au deuxième pilier mais, en fonction de leur activité professionnelle et de leur situation familiale, il se peut que la LPP offre d’excellents avantages au niveau fiscal et en matière de couvertures. Une analyse de prévoyance répondra à toutes vos questions. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

La réponse est oui. Le troisième pilier peut être utilisé pour rénover la résidence principale. Attention cependant, car vous ne pouvez utiliser le capital que pour certains types de travaux. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Si la banque n’y a pas déjà pensé au moment du consentement à l’hypothèque, il est sage d’y penser vous-mêmes. L’un des problèmes qui se vérifient en cas de décès, réside dans le fait que la famille se retrouve avec une dette importante, lorsqu’elle ne dispose plus de sa source de revenu. Il est important d’y penser à temps! Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

La clause bénéficiaire est l’un des points les plus importants dont il faut discuter lorsqu’on songe à souscrire une police d’assurance-vie. En fonction des besoins et des objectifs de chacun, il conviendra de choisir le type de troisième pilier qui s’adapte le mieux. Par exemple, le troisième pilier lié (3a) ne permet pas d’apporter de grandes modifications à la clause bénéficiaire car un ordre précis des bénéficiaires est déjà prévu par la loi. En revanche, si l’on souscrit un troisième pilier libre (3b), on pourra établir à son gré l’ordre des bénéficiaires. Lors d’un entretien de conseil, nous approfondirons cet aspect important. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Donner à vos enfants la possibilité d’étudier dans une université prestigieuse, peut-être même à l’étranger, est la meilleure contribution que vous puissiez apporter à leur avenir. Il convient d’y penser au bon moment. En épargnant de petites sommes chaque année, vous réussirez à mettre de côté, sans effort, l’argent nécessaire à leur formation. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Nous ne pouvons pas savoir l’avenir de nos enfants lorsqu’ils seront adultes, mais quel que soit leur rêve, en qualité de parents, nous pouvons les soutenir au moyen d’un capital de départ. Grâce à une police qui permet d’épargner tous les mois une partie des allocations familiales, nous allons constituer un capital qui pourra être utilisé, par exemple, pour leurs études à l’étranger ou pour démarrer une activité à leur compte. L’important est d’y penser à temps. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Une comparaison à coup d’oeil
Le tableau ci-dessous indique trois types de troisième piliers (3b d’assurance, 3a bancaire et 3a d’assurance) avec les options de référence et les possibilités correspondantes. Le pilier 3b (libre) est destiné à tous, travailleurs et inactifs, et ne présente pas de restrictions concernant la prime à verser. Le pilier 3a (lié) est destiné aux personnes exerçant une activité lucrative, qu’elles soient salariées ou indépendantes. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Une comparaison à coup d’oeil
Le conjoint qui reste à la maison est le véritable moteur de la famille et joue un rôle très important en son intérieur. Imaginez seulement pour un instant d’être obligé à engager une personne à plein temps pour laver, repasser, cuisiner, mettre en ordre la maison, mener les enfants à l’école et à leurs activités extrascolaires, et beaucoup d’autre encore. Voilà pourquoi il devient très important de couvrir, en cas d’invalidité et de décès, votre conjoint qui n’exerce pas une activité lucrative. En contrepartie d’une prime très réduite, vous pouvez soulager votre famille pendant un moment très difficile. Pensez-y. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Il ne suffit pas simplement d’être mariés pour percevoir une rente de veuf ou de veuve. Dans le premier pilier (AVS/AI), les conditions sont les suivantes : 1) Avoir un ou plusieurs enfants, ou 2) Avoir 45 ans révolus et avoir été marié(e) pendant au moins 5 ans. Les mêmes règles valent pour le deuxième pilier (LPP). Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte lorsqu’on parle de décès. Lorsque la source du revenu vient à manquer, la famille doit s’adapter à un nouveau style de vie, réduire ses dépenses, évaluer si elle peut encore supporter l’hypothèque en cours ou si elle peut encore financer les études des enfants. Au moyen d’une analyse de prévoyance, l’on peut répondre à toutes ces questions et trouver rapidement des solutions. Si vous désirez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.




INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Vous recevrez nos dernières nouvelles et de nombreux conseils utiles